Origine des festivals de musique

L’histoire des festivals de musique remonte au début du dix-neuvième siècle, en France plus précisément.a cette époque-là, il s’agissait surtout d’une sorte de fête musicale populaire. Puis, il y a eu les prémices d’un festival international en Allemagne et par la suite, c’est bien en France que les manifestations musicales ont commencé à devenir plus fréquentes et sont devenues organisées carrément en festivals avec le soutien de mécènes et de personnalités donnant l’importance nécessaire à la culture et à la musique plus particulièrement.

Des festivals de musique populaire pour la paix

Les guerres du vingtième siècle ont crée une atmosphère de rejet des conflits et une certaine culture de la paix que seul l’art est en mesure de mettre en place. C’est pour cela que des festivals pour le rapprochement de”s peuples et les cultures ont commencé à voir le jour. Ainsi, peu après la fin de la deuxième guerre mondiale, le festival de San Remo est né en 1951 et a donné l’occasion à des jeunes artistes de manifester leur amour de la musique, que ce soit en tant qu’artistes ou de public pour admirer ces artistes-là. L’expérience réussie de San Remo a été copiée en une version très proche sous forme de concours : l’eurovision.

Émergence de la musique pop et d’autres styles

La notion de musique populaire a pris de l’ampleur à travers le monde entre les années 1960/1970, et c’est ainsi qu’en ces années-là on n’entendait plus parler que de pop. Seulement, les genres évoluent et se transforment et la musique qui a été au sommet en certaines années se trouve supplantée par d’autres styles. Des festivals de musique électronique apparaissent et s’imposent au fil des années en usant de nouveaux instruments et de nouveaux moyens super sophistiqués ainsi que de nouvelles attractions pour épicer ce type de festivals.